Assurance ski : faut-il vraiment souscrire une assurance ?


Face aux accidents liés à la pratique des sports de neige, souscrire une assurance ski semble une bonne idée. Pas forcément. Certaines de ces garanties font souvent doublon avec celles de vos autres assurances.

Si vous causez un accident de ski, votre responsabilité civile vous couvre déjà.

La responsabilité civile incluse dans votre assurance multirisque habitation est susceptible de couvrir un membre de votre famille ou vous-même au cas où vous causeriez des dommages à autrui.

Si vous vous blessez seul.

Si votre accident entraîne un arrêt de travail, une invalidité ou un décès, les assurances de prévoyance peuvent vous verser des indemnités journalières, une rente ou un capital.

Si vous devez être secouru sur les pistes en France.

Luge dans la neige Sachez que depuis la loi montagne du 9 janvier 1985, les frais de secours en montagne, liés à la pratique du ski, ne relèvent pas du champ de compétence des communes, ce sont donc les assisteurs privés qui interviennent. En cas de besoin d'assistance sur les pistes, voire de rapatriement, la plupart des assurances habitation, scolaires, prévoyance et même automobiles comprennent une garantie d'assistance ski. Cette assistance permet au bénéficiaire blessé d'être transporté par le moyen le plus approprié jusqu'à un centre de soins adapté.

Pour vos enfants.

Vérifiez que l'assurance scolaire couvre votre enfant 24h/24 et 7j/7 et notamment lors de la pratique du ski.


Avant de partir, vérifiez bien les dispositions générales détaillées de vos différents contrats d'assurance.


Demandez un devis

Devis assurance décés invalidité

Imprimez la fiche

Assurance et sports d'hiver

AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr