Sports : vos assurances sont-elles au niveau ?


Canyoning, kitesurf, pêche sous-marine... envie de tester une nouvelle activité ? Avant de vous adonner à ces sports, mieux vaut vérifier votre couverture en cas d’accident.

Tous les sports ont-ils besoin d’une même protection ?

En effet certaines activités considérées comme extrêmes, telles que celles pratiquées sur terre (course automobile, spéléologie...), dans les airs (parachutisme...) ou en mer (kitesurf...), peuvent engendrer des blessures avec des séquelles importantes voire des décès.

Envie de pratiquer un de ces sports ? vérifiez d’abord les modalités de vos contrats.
Attention, certaines activités et sports extrêmes peuvent ne pas être couverts : c’est souvent le cas du motocross ou de l’alpinisme. Pour vous rassurer, n’hésitez pas à relire les conditions générales de vos contrats ou à contacter votre conseiller.

Quelle assurance pour la pratique d'activités à risques ?

  • La responsabilité civile : pas suffisante, cette garantie vous protège seulement pour les dommages que vous causez à une tierce personne. Par contre, si vous vous blessez seul ou si aucun responsable n'est identifié, elle ne sera d'aucun secours.
  • Les assurances des clubs de sport : oui... mais ! Une licence fournie par un club de sport contient obligatoirement une garantie individuelle accident couvrant les dommages occasionnés à des tiers. Seul le sport proposé par le club est couvert et cette assurance ne contient pas automatiquement de garanties couvrant les dommages infligés à soi-même.
  • L'assurance décès-invalidité-incapacité : indispensable cette assurance spécifique est plus complète. En cas d'accident, lors notamment de la pratique d'un sport, elle offre le versement d'indemnités plus élevées. Suite à un accident, responsable ou non, vous percevrez des indemnités en cas de séquelles fonctionnelles voire même un capital en cas d'invalidité vous rendant définitivement inapte à exercer toute activité professionnelle. Vous pourrez également percevoir un capital.

Témoignages

Lucie, maman de 2 enfants a chuté lors d'une sortie en montagne, hospitalisée à Grenoble avec une double entorse du genou, elle a bénéficié grâce à la souscription d'un contrat de prévoyance :

  • de son rapatriement avec ses 2 enfants à son domicile parisien ;
  • du versement d'une indemnité de 9 984€ de compensation dûs à son incapacité ;*
  • de l'accompagnement de ses 2 enfants à l'école durant la première semaine de son immobilisation.

Antoine, 28 ans, fan de sports à sensations et sports extrêmes, habitué au para-club est gravement handicapé suite à une défaillance lors de l'ouverture de son parachute. Il percevra 364520 € à la suite de cet accident tragique l'empêchant de travailler définitivement.

Demandez un devis

Devis assurance décés invalidité

Imprimez la fiche

Assurance et sports extrêmes

AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr