Plan EPARMIL : assurance vie en euros

Environnement économique général

Les Etats-Unis étaient encore au centre de l'actualité pour ce mois de décembre 2017. Le projet de réforme fiscale du président Trump continue de progresser grâce à la validation du Sénat. À noter que la version approuvée est légèrement différente de celle votée par la Chambre des représentants le 16 novembre 2017. On retiendra particulièrement que cette loi permettra à des entreprises comme Apple de rapatrier les liquidités détenues à l'étranger à moindre coût (ce stock de liquidité toutes entreprises confondues serait estimé entre 1000 et 3000 milliards de dollars). L'autre grande ligne, moins favorable, est l'augmentation des taxes sur les profits réalisés à l'étranger par des entreprises Américaines, qui seraient directement liés à des brevets détenus dans d'autres pays. La mesure vise à rapatrier la propriété intellectuelle sur le territoire américain.

L'autre actualité américaine majeure est la reconnaissance de Jérusalem en tant que capital d'Israël et le déplacement de son ambassade dans le pays. Cette décision, largement critiquée, est un tournant sans précédent après 70 ans de consensus international dans cette région. De nombreux experts annoncent cette décision comme étant la fin d'un processus de paix entre les Palestiniens et les Israéliens.

Du côté des statistiques économiques, les publications sont positives. L'activité économique n'a pas faibli, les indicateurs pointant même vers une accélération de la reprise. Les indicateurs de croissance se sont effectivement avérés plus encourageants que dans leur version initiale : la dernière estimation de la croissance en zone euro du PIB pour le 3T17 atteint 2,6% en données annualisées, au plus haut depuis 2014, grâce à une accélération des investissements et de la production industrielle.

Contrairement aux autres marchés développés, le Royaume-Uni a enregistré une hausse de 3,1% de son indice des prix à la consommation, un rythme supérieur à celui du mois dernier (+3%) qui dépasse l'objectif de 2,0% fixé par la Banque d'Angleterre. Dans ce contexte, les taux directeurs avaient été relevés de 0,25%, à 0,5%, soit la première hausse en plus de 10 ans.


Le marché obligataire

Le taux 10 ans français s'est tendu au mois de décembre, passant de 0,41% au début du mois à 0,59% le 29 décembre.
Le taux 10 ans américain a pour sa part évolué de 2,36% à 2,46% sur le mois. L'aplatissement de la courbe des taux s'est renforcé ce mois-ci.


Le marché des actions

Les performances en euro des marchés actions sont mitigées en décembre: Dow Jones +1,84%, S&P +0,43% et Nikkei +0,18%. La tendance est au retrait sur les places européennes, le CAC 40 et l'EuroStoxx 50 enregistrent des baisses respectives de - 1,12% et - 1,85%.

Au sein de l'indice français, les deux plus fortes hausses concernent les titres TechnipFMC (+8,07%) et Essilor (+6,39%). Les deux plus fortes baisses sont Sanofi (-6,20%) et Saint Gobain (-3,94%).

Le bilan annuel des marchés d'actions est très positif avec des progressions plus ou moins marquées sur l'ensemble des places boursières (en EUR) :
- CAC 40 : +9,26%
- Eurostoxx 50 : +6,49%
- Nasdaq : +28,24%
- Dow Jones: +25,08%
- Nikkei 225: +19,10%




Les Plus du contrat

  • Taux de rendement parmi les meilleurs du marché.
  • Régularité des performances depuis plus de 30 ans.
  • Engagement qualité : certificat Qualicert® sur nos prestations Epargne depuis 2007.

    AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
    Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr