Plan EPARMIL : assurance vie en euros

Environnement général :

Le PMI manufacturier mondial a de nouveau chuté en décembre, perdant 0,5pt à 51,5, son niveau le plus bas depuis septembre 2016. Les Etats-Unis ne sont pas épargnés par le ralentissement manufacturier mondial. La baisse de l’indice ISM manufacturier en décembre a été significative affichant 54,1 après 59,3, soit la plus forte baisse depuis octobre 2008 et un niveau au plus bas depuis novembre 2016. L’ISM des services est lui aussi en net recul à 57,6 pour le mois de décembre contre 60,7 précédemment.

En Zone Euro également les indicateurs sont à la baisse. Le PMI manufacturier passe de 51,8 fin novembre à 51,4 fin décembre. Le PMI des services chute à 51,2 son plus bas niveau de l’année, après 53,4 en novembre.

En France, la dynamique économique a été fortement impactée suite au mouvement des « gilets jaunes ». L’indice PMI manufacturier recule à 49,7 après 50,8 au mois de novembre. Le PMI des services perd 5 points, à 49 contre 55,1 le mois précédent, il affiche des niveaux de contraction de l’activité inédits depuis février 2016. Suite à ces mouvements de protestation, Emmanuel Macron a annoncé un package budgétaire d’environ 10Mds€. Les réponses apportées ne sont pas jugées suffisamment claires, de plus, la capacité du gouvernement à faire passer les réformes prévues semble remise en cause, rajoutant de nouvelles incertitudes à un climat politique tendu.

Du côté des banques centrales, la Banque Centrale Européenne (BCE) s’est montrée prudente lors de la réunion du mois de décembre tandis que la Réserve fédérale américaine (FED) a annoncé un relèvement de 0,25% de son taux directeur pour le porter à 2,50%. La FED aura donc procédé à 4 hausses durant l’année 2018 mais reste cependant prudente et envisage de ralentir le rythme de relèvement des taux pour l’année 2019.

Le marché obligataire :

Le climat général d’aversion au risque entraine une détente des taux longs. Aux Etats-Unis, le taux 10 ans clôture le mois de décembre à 2,684% contre 2,988% le mois précédent. Dans ce contexte, la France fait figure d’exception, face aux tensions sociales, le taux 10 ans ne diminue pas mais reste très légèrement supérieur à 0,705% après 0,683%.

Le marché des actions

Les indices continuent de souffrir avec un mois de décembre dans le rouge pour l’ensemble des places. L’indice CAC 40 perd -5,46% et l’Eurostoxx 50 -5,41%. Les indices américains affichent de lourdes pertes. Le Dow Jones 30 cède -8,66 %, le S&P 500 -9,18% et le Nasdaq -9,48%. L’indice Nikkei 225 recule lui aussi de -10,45%.

Au sein de l’indice français, le secteur du luxe joue les valeurs refuges. Les deux plus fortes hausses concernent Kering (+7,19%) et LVMH (+2,24%). Les deux plus fortes baisses reviennent à Cap Gemini (-15,77%) et Société Générale (-14,29%). Sur l’ensemble de l’année, les deux meilleures performances sont détenues par Safran (+22,69%) et Dassault Systèmes (+17,06%). Valéo Sa et Atos ont le plus souffert avec respectivement -59,03% et -41,10%.

L’année a été particulièrement difficile pour les marchés actions. Le bilan est négatif sur l’ensemble des places boursières :

  • CAC 40 : -10,95%
  • Eurostoxx 50 : -14,34%
  • Nasdaq : -3,88%
  • Dow Jones 30 : -5,63%
  • S&P 500 : -6,24%
  • Nikkei 225: -12,08%


Les Plus du contrat

  • Taux de rendement parmi les meilleurs du marché.
  • Régularité des performances depuis plus de 30 ans.
  • Engagement qualité : certificat Qualicert® sur nos prestations Epargne depuis 2007.

    AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
    Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter votre navigation sur le site, réaliser des statistiques de visite, vous proposer des boutons de partage et des offres ou publicités ciblées, y compris de partenaires tiers.

    En savoir plus