Arpège AGPM : Point de marché

Point de marché : Mai 2018

Fonds ARPEGE

Performance entre le 30/03/2018 et le 27/04/2018 :
  • Le profil Sécurité du contrat Arpège est en retrait de -0,07%,
  • Le profil Equilibre enregistre une hausse de 0,67%,
  • Le profil Dynamique augmente de 2,16%.

Rappel des performances annualisées au 25/05/2018 depuis le début de la commercialisation (15/10/1999) :
  • AGPM Sécurité ⇒ +1,78%
  • AGPM Equilibre ⇒ +5,18%
  • AGPM Dynamique ⇒ +6,30%

Service investissements et gestion actif-passif - DFCE


Géopolitique et actualités importantes :

Les tensions géopolitiques continuent au mois de mai avec le retrait des Etats-Unis de l'accord Iranien. L'administration Trump a annoncé un niveau de sanction maximal afin d'isoler totalement le pays et l'affaiblir économiquement (les sanctions portent sur l'exportation de pétrole et les industries bancaires).

Les Etats-Unis pourraient infliger des sanctions financières ou interdire l'accès à leur marché aux entreprises européennes qui négocient avec l'Iran. Total, Eni, Airbus, Renault, Volkswagen et Siemens seraient les premières entreprises impactées. Les pertes liées au retrait du marché iranien pour ces entreprises sont maigres en rapport avec le poids des échanges américains. Malgré le soutien d'Angela Merkel pour une protection des entreprises européennes même en cas de violation de l'embargo, un maintien de leurs relations avec l'Iran paraît difficile.

Protectionnisme :

le mouvement initié par le gouvernement Trump continue de se propager à différents secteurs. Après les menaces du mois de mars sur le secteur de l'aluminium c'est au tour du secteur automobile. L'administration Trump a lancé en fin de mois une investigation sur les importations de véhicules légers et des camions afin de déterminer si des mesures douanières sont nécessaires. Les constructeurs japonais (Mazda, Nissan, Honda et Hyundai) seraient les plus touchés par ces mesures. Au moins un tiers des véhicules importés aux Etats-Unis provient de l'Asie. En supplément des 25% de taxes douanières sur l'acier et 10% sur l'aluminium, l'administration Trump a également menacé d'imposer 50 Mds$ d'importations chinoises le mois dernier.

Italie :

L'instabilité politique en Italie a considérablement augmenté fin mai après les législatives du 8 mars. Le spectre d'un été difficile refait surface. La crise politique semble sans issue en Italie : le Président Mattarella a refusé la nomination de l'eurosceptique Paolo Savona, présenté par la Ligue et le Mouvement 5 étoiles, au poste de ministre de l'Economie et des Finances. Le Président a refusé d'endosser un gouvernement dont les intentions sur l'euro n'étaient pas claires, ce qui a conduit l'agence de notation Moody's a placer l'Italie sous surveillance. Ces difficultés en Italie pourraient se propager en Espagne et dans une moindre mesure durcir le ton de Bruxelles à l'égard du Royaume-Uni afin de calmer l'opinion publique des pays périphériques sur une envie de quitter le bloc européen.

Le macroscope :

Le rythme de l'inflation sur un an a nettement accéléré à 2,0% en mai en France, son plus haut niveau depuis août 2012, sous l'effet de la hausse du pétrole et dans une moindre mesure, des produits alimentaires, selon une première estimation. Cette accélération conforte les arguments des plus rigoristes au sein de la BCE, et parmi eux Jens Weidmann, le patron de la Bundesbank, qui veulent que son programme d'achats d'actifs cesse cette année et voient les taux de la banque centrale commencer à remonter vers le milieu de l'année 2019.

Le marché des actions

Sur la place parisienne, les valeurs bancaires ont lourdement été sanctionnées sur le mois de mai. La Société Générale recule de 18,92%, BNP accuse un retrait de 17,07% et le Crédit Agricole termine le mois en repli de 13,90%. Ces reculs sont exagérés compte tenu de la faible exposition de ces banques au marché italien. Le constructeur automobile Renault a également souffert avec un retrait de 8,03% en raison d'un discours prudent de Carlos Ghosn sur une fusion avec Nissan. Du côté des hausses, STMicroelectronics signe la meilleure performance en enregistrant une progression de 12,36%. La société bénéficie de l'engouement des investisseurs pour les valeurs technologiques et atteint son plus haut niveau historique. Le secteur du luxe affiche également une belle performance avec Kering qui termine le mois sur une hausse de 9,85%.

Les performances des indices sont :
- CAC 40 : -2,21%
- Euro-Stoxx 50 : -3.67%
- Nikkei 225 : -1,18%
- Dow-Jones : 1,05%
- Nasdaq : 5,32%
- S&P 500 : 2,16%


Les Plus du contrat

  • Gestion efficace assurée par nos spécialistes financiers.
  • Un arbitrage gratuit par an.
  • Gestion de votre épargne dans votre Espace Adhérent.
  • 0% de frais sur les versements provenant d'un autre contrat détenu auprès de l'AGPM.

Trophee Bronze Epargne A votre disposition :

AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr