Arpège AGPM : Point de marché

Point de marché : Octobre 2018

Fonds ARPEGE

Fonds ARPEGE (performance entre le 28/09/2018 et le 26/10/2018) :
  • Le profil Sécurité du contrat Arpège cède 0,22%,
  • Le profil Equilibre perd 4,05%,
  • Le profil Dynamique recule de 6,67%.

Rappel des performances annualisées au 26/10/2018 depuis le début de la commercialisation (15/10/1999) :
  • AGPM Sécurité ⇒ +1,71%
  • AGPM Equilibre ⇒ +4,50%
  • AGPM Dynamique ⇒ +5,21%


Environnement général :

Les marchés actions ont connu une chute rapide au mois d’octobre. Nous avons pu observer une recrudescence de l’aversion au risque. La dynamique macroéconomique est restée décevante, les incertitudes restent nombreuses (Brexit, Italie, guerre commerciale, montée du populisme…) favorisant un contexte anxiogène pour les investisseurs. Le prix du baril de pétrole à également reculé de près de 9% sur la période suite à l’assouplissement de l’embargo sur le pétrole iranien.

Le FMI a légèrement révisé ses prévisions de croissance mondiale pour 2018 et 2019 à 3,7%. Ces chiffres sont tirés à la baisse par les pays émergents mais restent à des niveaux encourageants. Le PMI manufacturier mondial poursuit sa tendance baissière entamée depuis 6 mois, il atteint 52,1 au mois d’octobre, après 52,2. Le PMI des services, lui, rebondit à 53,4 contre 52,9 précédemment.

Lors des élections « mid-terms » aux Etats-Unis, les Républicains ont perdu la majorité à la Chambre mais conservent le Sénat. Il s’agit d’une demi-victoire pour D. Trump, mais ces résultats ne devraient pas impacter fondamentalement les perspectives économiques car le potentiel de relance fiscale et budgétaire est désormais relativement limité. La croissance du PIB ralentit à 3,5% pour le 3T18 après une croissance exceptionnelle de 4,20% pour le 2T18.

La croissance de la Zone Euro s’est fortement réduite, s’établissant à 0,2% après 0,4% au 2T18, un plus bas depuis 2014. Cela s’explique principalement par l’Italie qui a enregistré une croissance nulle et l’Allemagne dont le PIB a reculé suite aux tensions sur la production automobile notamment. Les indicateurs avancés restent mal orientés, le PMI manufacturier atteignant un plus bas de 26 mois (52 en octobre contre 53,2 en septembre), pénalisé par le recul des commandes à l’export. Le PMI des services recule également à 53,7 après 54,7 en septembre.

Le marché obligataire :

En France, face à la chute des marchés actions, les taux longs ont joué leur rôle de valeur refuge. Le taux 10 ans français recule légèrement à 0,75% fin octobre contre 0,80% fin septembre. M. Draghi a réaffirmé lors de la réunion de la Banque Centrale Européenne (BCE) du 25 octobre, la nécessité d’une politique monétaire très accommodante compte tenu du contexte, favorisant la détente des taux. Aux Etats-Unis, le taux 10 ans s’est légèrement tendu et atteint 3,14% contre 3,06% fin septembre. Ces évolutions contraires s’expliquent toujours par des anticipations de politique monétaire différentes de part et d’autre de l’Atlantique.

Le marché des actions

Les indices mondiaux ont connu un net recul sur le mois d’octobre. En Europe, l’indice CAC 40 cède -7,28% et l’Eurostoxx 50 -5,93%. Du côté des indices américains, le Dow Jones 30 est en baisse de -5,07 %, le S&P 500 recule de -6,94% et le Nasdaq est d’autant plus pénalisé avec une chute de -9,20%. L’indice Nikkei 225 affiche lui aussi une forte performance négative de -9,12%.

Au sein du CAC 40, la plus forte baisse est attribuée à Atos à -26,07% pour le mois d’octobre. Le titre a été lourdement pénalisé suite à la publication d’un « warning » sur ses résultats. Les analystes bien qu’ayant revu leur objectif de cours à la baisse sur la valeur passant de 117€ à 103€, restent confiants sur ce titre qui présente toujours un fort potentiel de hausse selon eux. L’équipementier automobile Valeo détient la deuxième contre-performance du mois avec un recul de -23,66%. Valeo a également lancé un avertissement sur ses prévisions de résultats, pénalisé par l’impact du nouveau protocole de test d’émission de véhicules (WLTP) et le recul du marché chinois.

Sur le podium, Carrefour progresse de 3,94% dopé par la publication de résultats encourageants et une bonne croissance des ventes. Sanofi prend la deuxième place de l’indice avec une performance de 2,98%. Le titre a surperformé en raison du caractère intrinsèquement défensif de l’industrie pharmaceutique mais aussi grâce à la publication de bons résultats.

Les Plus du contrat

  • Gestion efficace assurée par nos spécialistes financiers.
  • Un arbitrage gratuit par an.
  • Gestion de votre épargne dans votre Espace Adhérent.
  • 0% de frais sur les versements provenant d'un autre contrat détenu auprès de l'AGPM.

Trophee Bronze Epargne A votre disposition :

AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr