Les conseils en risques domestiques

Prévenir les accidents de piscine

Prévenir les accidents de piscine Se baigner sans risque, les adultes doivent surveiller les enfants et l’eau doit être propre et désinfectée.

  • Nettoyer le fond avec un balai ou un robot aspirateur. Retirer les feuilles et les insectes avec une épuisette.
  • Installer le bébé dans un parc ou attaché dans son transat.
  • Filtrer l'eau pour éliminer les bactéries. Utiliser un traitement chimique adapté pour désinfecter.
  • Poser une clôture pour éviter qu'un enfant accède au bassin sans la présence d'un adulte. Elle doit s'élever à 1m20 au minimum et la porte doit être munie d'un loquet de sécurité.
  • Surveiller en permanence les enfants un fois qu'ils ont mis le pied dans l'eau.
  • Porter des brassards de flottaison, un maillot de bain flottant ou utiliser une bouée si l'on ne sait pas nager.

Le nombre de décès par noyade a subi une augmentation de 73% en 2003 par rapport à 2002.

Chaque année en France, une centaine d’enfants meurt noyés. Un quart de ces noyades se produit dans des piscines privées.

Ces chiffres ne tiennent pas compte des enfants ayant des séquelles souvent cérébrales suite à un accident de baignade.
Le nombre de victimes est trois fois supérieur au nombre de décès.

Trois accidents (ou noyades) sur quatre concernent un garçon et dans 8 cas sur 10, il est âgé de moins de 5 ans.
Attention : un tout-petit peut se noyer dans 20 ou 30 centimètres d’eau.

Mesures de prévention

  • Familiarisez les enfants à l’eau,
  • évitez un sol glissant autour de la piscine,
  • enlevez les jouets à la surface de l’eau,
  • lorsqu’il y a plusieurs adultes autour de la piscine, désignez un surveillant,
  • équipez les enfants de flotteurs même lorsqu’ils sont en dehors de l’eau,
  • mettre à proximité du bassin une bouée et une perche,
  • APPRENEZ A NAGER A VOS ENFANTS dès l’âge de 3 ou 4 ans.

Installer des dispositifs de protections normalisées

  • Barrières souples ou rigides d’une hauteur minimum 1,10 m,
  • couvertures de sécurité,
  • abris clos rigides,
  • alarmes sonores et infrarouges.

A compter du 1er janvier 2004, les piscines enterrées non closes à usage individuel ou collectif doivent être pourvues d’un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyade. Le non-respect de la loi est puni de 45 000 € d’amende, de plus les propriétaires peuvent être déclarés responsables pénalement.

Le bon geste en cas d'accident :

  • Extraire l’enfant de l’eau
  • Prévenir les secours (15, 18)
  • Si il est conscient séchez-le et recouvrez-le d’une couverture, consultez un médecin dans tous les cas.
  • Si il est inconscient et ne respire plus, pratiquez un massage cardiaque en attendant l’arrivée des secours.
  • S’il est inconscient et respire, l’étendre sur le côté, basculer la tête en arrière en attendant l’arrivée des secours.

Seule la combinaison d’une surveillance active et d’une protection passive limite les risques d’en arriver au drame


Imprimer la fiche conseil

Retour aux fiches
AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr