Les conseils en risques domestiques

La rentrée scolaire arrive : êtes-vous prêts ?

C’est la rentrée !

La rentrée scolaire Pour que toute la famille vive ces moments importants en toute quiétude et en toute sécurité, quelques précautions doivent être prises car, après deux mois de vacances, enfants et parents doivent se réadapter au rythme scolaire, tant physiquement que psychologiquement.

Après les grasses matinées et les soirées estivales, votre enfant a besoin de retrouver ses bonnes habitudes : des horaires fixes permettant d’équilibrer les heures de sommeil et d’en assurer la qualité. Alors, une semaine avant la rentrée, il vous faut reprendre un rythme plus adapté... Les enfants râlent souvent pour aller se coucher de bonne heure et particulièrement pendant les vacances ! Rabotez quelques minutes tous les soirs et calez-vous sur le rythme scolaire les cinq derniers jours des vacances. Il est également important de ne pas rentrer de vacances au dernier moment pour reprendre le bon rythme et éviter la fatigue du voyage... et le choc du contraste...

Anticipez également vos rendez-vous chez le médecin. Vision, audition, dentition, vaccinations... autant de contrôles nécessaires avant une rentrée scolaire. Ces vérifi cations sont importantes pour l’avenir de votre enfant, beaucoup deviennent de “mauvais élèves” uniquement à cause d’une vue ou d’une audition défaillantes. Alors n’attendez pas la rentrée et profi tez des vacances et du temps qu’elles vous laissent pour ces consultations.

Nos chères têtes blondes passeraient volontiers tout leur temps libre devant la télévision ou leur console de jeux. Or, nous savons aujourd’hui que l’inactivité des plus petits favorise la prise de poids et ne participe pas vraiment à leur éveil...
Pensez à les inscrire à une activité sportive en favorisant les sports d’équipe. Ceux-ci permettent de se dépenser sainement et leur apprennent la vie en collectivité, dans un autre contexte que celui de l’école.

Se dépenser...

Et si vous l’emmeniez à l’école à pied ? Tant qu’il ne peut aller seul à l’école, et que cela est possible, accompagner votre enfant à pied peut être très bénéfique. Pour sa santé d’abord, nous l’avons vu, mais également car cela est une excellente façon de lui enseigner les dangers de la route. Apprendre ensemble la signification des panneaux, respecter les feux, tout cela peut se faire de façon ludique, et vous permet de le préparer à aller chercher le pain ou à se rendre seul à l’école lorsqu’il sera plus grand.

Ainsi, à partir de huit ou neuf ans, sous certaines conditions bien sûr, il est possible de laisser votre enfant aller tout seul à l’école à pied.

Attention, certains enfants, à cet âge là, ne se sentent pas suffisamment sûrs d’eux pour le faire. Dans ce cas, inutile de le stresser inutilement. Le trajet doit être court et simple - l’enfant ne doit pas avoir à traverser beaucoup de rues - et connu parfaitement. Montrez-lui les dangers de l’itinéraire, refaites-le plusieurs fois avec lui. Avant de le “lâcher” tout seul, un petit test s’impose : cette fois, c’est à lui de vous guider ! Vérifiez alors que tous les apprentissages ont bien été acquis.


...et manger équilibré...

enfant petit dejeuner L’été, les repas pris en famille sont souvent moins élaborés qu’à l’accoutumée. Il fait chaud, on a moins envie de passer des heures devant ses fourneaux et on a tendance à grignoter. Or, des repas équilibrés et diversifiés, pris là encore à heures fixes,favorisent la bonne santé de l’enfant.

Ainsi pas question de laisser les enfants partir à l’école sans manger : le petit-déjeuner leur est indispensable. Ce repas leur évitera de nombreux rendez-vous chez le dentiste, le médecin et même l’échec scolaire ! Aidez-les à prendre de bonnes habitudes dès le matin !
Une boisson (eau ou jus de fruits), des céréales (du pain, des biscottes…), un produit laitier et un fruit composent le petit déjeuner idéal.

Il n’a pas faim ? Inutile de le forcer, commencez par lui donner l’un de ces produits, celui qu’il préfère, puis un autre et, petit à petit, il reprendra de l’appétit le matin.
A midi, inutile de le “gaver” si vous souhaitez qu’il reste attentif en classe ! Là encore, pensez équilibré !
Ne négligez pas le goûter. Cette collation, qui doit être un moment de calme, doit répondre à une réelle sensation de faim. Elle permet de recharger les batteries et d’arriver au dîner sans grignoter. Elle doit être équilibrée (produits laitiers, boisson non sucrée, fruits), et adaptée en fonction de l’âge.

S’il mange à la cantine à midi, informez-vous de ses menus et préparez ceux du soir en conséquence : inutile qu’il mange des pâtes deux fois dans la journée.

...pour bien grandir et s'épanouir

Votre enfant refuse les légumes ? Incitez-le à faire le marché avec vous, à reconnaître les légumes, à les toucher.

Préparez le repas ensemble : un enfant peut facilement trier les haricots ou écosser les petits pois. Vous verrez, il les mangera plus volontiers ensuite.

Sommeil, alimentation, trajets maison-école... la rentrée ne se résume pas à l’achat des fournitures scolaires ou d’un nouveau blouson. Alors pour que tout se passe bien un seul mot d’ordre : anticipez !!!

Imprimer la fiche conseil

Retour aux fiches
AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr