Refroidir une brûlure avec de l’eau



Quelle que soit sa gravité, refroidir la brûlure avec de l’eau, à faible pression et à température ambiante, pour soulager la douleur et arrêter l’altération des tissus.


En cas de brûlure par un liquide bouillant ou un produit chimique, retirer les habits s’ils n’adhèrent pas à la plaie et rincer abondamment suivant les règles précédentes. Si le produit est dangereux, mettre des gants.


Désinfecter la brûlure légère avec un savon antiseptique, appliquer une compresse stérile. Éviter la pommade sans avis médical. Pas de Mercurochrome. Consulter éventuellement son médecin traitant.


Appeler le 18, le 15 ou le 112 si la brûlure est plus grande que la moitié de la paume de la main de la victime, ou si le visage, le pli du genou, du coude, un orifice (bouche, sexe…) sont atteints.


En attendant les secours, recouvrir d’un linge propre ou d’une couverture enduite de gel d’eau. Allonger la victime sur la partie du corps non brûlée.

Les enfants :

Une fois la brûlure abondamment arrosée avec de l’eau toujours à température ambiante, n’oubliez pas de bien couvrir l’enfant de vêtements chauds ou bien d’une couverture. Il frissonne moins qu’un adulte et peut se retrouver en hypothermie.

Ne pas faire :

  • Ne jamais retirer les vêtements adhérant à la peau (tissus synthétiques), cela l’arracherait.
  • Ne mettre ni corps gras, ni pomme de terre, ni dentifrice sur une brûlure, pour ne pas 5 l’infecter.

Illustrations : René Dosne / Mise en couleurs : Annelise Verdier

AGPM Prévention / Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr
Imprimer la fiche conseil

Retour aux fiches
AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr