Nos fiches conseils : Le bonus malus

Le coefficient de réduction-majoration (CRM), plus communément appelé bonus malus, reflète votre "bonne conduite". Bien qu'il concerne tous les conducteurs, son fonctionnement reste complexe pour beaucoup d'assurés.


Le coefficient de réduction-majoration

Bonus malus
Le coefficient de réduction-majoration est une spécificité typiquement française mise en place depuis 1970 au moment de la libération des tarifs d'assurance. Son but est de favoriser la prévention des accidents et d'inciter les automobilistes à une plus grande vigilance au volant. La clause de réduction-majoration (CRM) constitue un système de diminution ou d'augmentation de la cotisation en fonction des accidents survenus. L'automobiliste responsable d'un accident est pénalisé d'un malus, et il devra donc payer plus cher son assurance. A l'inverse, celui qui n'en cause pas bénéficie d'un bonus et sa cotisation diminue. La période de référence, pendant laquelle est prise en compte la présence ou l'absence d'accident responsable, est la période de douze mois qui précède de deux mois l'échéance principale du contrat.


Le bonus

Chaque année sans sinistre susceptible d'engager votre responsabilité entraine une réduction de 5% du coefficient. La réduction maximale est de 0.50, soit 50% de réduction sur la prime de référence.


Le malus

Les sinistres engageant votre responsabilité, c'est-à-dire les accidents responsables ou partiellement responsables, affectent votre bonus. Il n'est pas tenu compte des sinistres vol, incendie, tempête, bris de glace et accident de parking sans tiers identifié qui, en général, ne sont pas de la responsabilité de l'assuré.
  • Un sinistre totalement responsable entraine une majoration de cotisation de 1,25 à l'échéance suivante.
  • Un sinistre partiellement responsable entraine une majoration de cotisation de 1,125 à l'échéance suivante.
  • Un plafond est prévu, il est égal à un coefficient de 3.50, soit une majoration de 250% de la prime de référence.

Après 2 années sans sinistre, le malus est annulé et on revient à la prime de référence.


Imprimer la fiche conseil
AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr