Conduite accompagnée :  l’Apprentissage Anticipé de la Conduite pour passer son permis de conduire plus sereinement !

Conduite accompagnée : l’Apprentissage Anticipé de la Conduite pour passer son permis de conduire plus sereinement !

Dès l’âge de 15 ans, les jeunes conducteurs peuvent s’inscrire à une formation d’Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) aussi couramment appelée conduite accompagnée.

Avec un taux de réussite au permis de 75 %(1) pour les jeunes conducteurs, la formation d’Apprentissage Anticipé de la Conduite est idéale pour les apprentis conducteurs.

Cette formation spéciale permet aux jeunes d’apprendre à conduire progressivement et d’avoir plus d’assurance au volant avant de passer l’examen pratique du permis de conduire.

Découvrez le fonctionnement et les avantages de la conduite accompagnée classique avec le Groupe AGPM.

Quelles sont les conditions d’inscription à la conduite accompagnée ?

Conditions d’inscription à la conduite accompagnée

Pour s’inscrire à une formation de conduite accompagnée d’Apprentissage Anticipé à la Conduite (AAC) au sein d’une auto-école, deux conditions sont obligatoires :

  • Être âgé d’au moins 15 ans au moment de l’inscription ;
  • Avoir l’accord écrit du représentant légal et de l’assureur du véhicule utilisé pour la formation.

La copie de l’attestation de recensement ou du certificat de participation à la journée de Défense et de Citoyenneté (JDC) n’est pas requise pour s’inscrire à la conduite accompagnée.

Quelle assurance auto choisir pour la conduite accompagnée ?

Tous les conducteurs doivent être obligatoirement couverts par une assurance auto, même les apprentis conducteurs !

Pour cela, l’accompagnateur propriétaire du véhicule doit contacter son assureur pour déclarer sa participation et celle du jeune conducteur à une formation de conduite accompagnée.

Bon à savoir L’assurance auto proposée par AGPM Assurances assure la conduite accompagnée !

Bénéficiez d’une garantie conduite accompagnée(1) sans augmentation de cotisation
ni application de franchise supplémentaire sur votre contrat auto
.

Seules conditions pour en bénéficier : déclarer votre participation à la formation de conduite accompagnée
et fournir l’attestation de fin de formation initiale.

Qui peut être accompagnateur d’un jeune conducteur en conduite accompagnée ?

Le conducteur novice peut choisir un ou plusieurs accompagnateur(s) de son choix pour effectuer sa formation de conduite accompagnée.

Accompagnateur de conduite accompagnée

L’accompagnateur de conduite accompagnée doit :

  • Être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans sans interruption
  • Avoir obtenu l’accord de son assureur
  • Ne pas avoir été condamné pour des délits (homicides et blessures involontaires, conduite sous l’emprise d’état alcoolique, délit de fuite...)
  • Être officiellement mentionné dans le contrat signé avec l'école de conduite
  • Participer à l’évaluation de la dernière étape de la formation initiale de l’apprenti conducteur

L’accompagnateur de conduite accompagnée n’est pas nécessairement un membre du cercle familial. Le jeune conducteur peut choisir l’accompagnateur de son choix si ce dernier respecte les conditions ci-dessus.

Comment se déroule la conduite accompagnée en Apprentissage Anticipé de la Conduite ?

L’Apprentissage Anticipé de la Conduite se déroule en étapes indispensables que l’apprenti conducteur doit suivre.

  1. La formation initiale : examen du Code de la route et cours de conduite obligatoires

    Prudence en voiture l’hiver : les essentiels avant de prendre la route

    Avant de pouvoir commencer la conduite accompagnée, l’élève doit suivre une formation initiale comprenant :

    • Une évaluation préalable d’une heure avec un moniteur d’auto-école ;
    • Une formation d’apprentissage théorique sur les règles de sécurité routière pour préparer l’examen du Code de la Route ;
    • Une formation pratique via des cours de conduite dont la durée doit être d’au minimum 20 heures.

    Une fois le Code de la route obtenu, et si le niveau de conduite est jugé suffisant par le moniteur d’auto-école après les 20 heures de conduite obligatoires, le moniteur de conduite délivre à l’apprenti conducteur une Attestation de Fin de Formation Initiale (AFFI).

    Cette attestation prouve que l’élève conducteur a atteint le niveau nécessaire pour commencer la conduite accompagnée.

  2. La conduite accompagnée : durée et nombre de kilomètres obligatoires

    Durée et nombre de kilomètres obligatoires de la conduite accompagnée

    Après un premier rendez-vous pédagogique en auto-école avec l’accompagnateur, la conduite accompagnée débute.

    La durée d’une formation de conduite accompagnée est de minimum 1 an.

    Pendant la formation de conduite accompagnée par Apprentissage Anticipé de la Conduite, le candidat doit avoir parcouru au moins 3 000 kilomètres sous la tutelle de son accompagnateur.

    Le suivi est assuré par l’école de conduite choisie via 2 rendez-vous pédagogiques obligatoires avec l’élève :

    • Un premier rendez-vous entre 6 et 8 mois de conduite accompagnée (et/ou après environ 1 000 kilomètres parcourus) ;
    • Un second rendez-vous après les 3 000 kilomètres obligatoires.

    C’est à l’issue de ce second rendez-vous que le moniteur décidera si le candidat est prêt à passer l’examen du permis de conduite.

Le saviez-vous ?

Depuis le 1er janvier 2024, l’examen du permis de conduire peut être passé dès l’âge de 17 ans !

Quels sont les avantages de la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée permet d’acquérir de l’expérience et d’avoir une plus grande assurance au volant avant de se présenter à l’examen du permis de conduire.

Les candidats ayant passé le permis de conduire après un Apprentissage Anticipé de la Conduite ont un meilleur taux de réussite à l’examen (75 %)(2) que les jeunes conducteurs ayant suivi une formation traditionnelle (57 %).

Et ce n’est pas le seul avantage !

Opter pour une formation de conduite accompagnée par Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC) permet de réduire la durée du permis probatoire.

Fixée à 3 ans pour les jeunes conducteurs ayant suivi une formation de conduite classique, la période probatoire est réduite à 2 ans si le conducteur novice a effectué un Apprentissage Anticipé de la Conduite.

Permis probatoire : acquisition des points en cas d'apprentissage classique de la conduite

Un atout pour les jeunes conducteurs souhaitant obtenir plus rapidement 12 points sur leur permis de conduire.

Le Groupe AGPM agit aux côtés des jeunes et de leurs parents !

En véritable partenaire de vie, le Groupe AGPM vous assure, vous et vos enfants, à chaque moment clé que vous vivez.

Votre enfant vient d’avoir le permis ? Nous n’appliquons pas de majoration des tarifs sur l’assurance auto d’un jeune conducteur qui souscrit un contrat à son nom s’il est l’enfant ou le conjoint d’un client.

Mentions légales Communication à caractère publicitaire
  • (1) Garantie applicable à la formation Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC), à la conduite supervisée et à la conduite encadrée. Selon limites et conditions du contrat.
  • (2) Chiffre communiqué par la Sécurité Routière – securite-routiere.gouv.fr