Avis de tempête : comment se protéger avant, pendant et après des vents violents

Avis de tempête : comment se protéger avant, pendant et après des vents violents

Elles s’appellent Ciaran, Domingos, Lothar ou Xynthia et causent de nombreux dégâts sur leur passage : vous les avez sûrement reconnues, on parle des tempêtes.

Si selon Météo France, les tempêtes ne sont ni plus fréquentes, ni plus violentes qu’avant, ces évènements climatiques causent toujours d’énormes dégradations matérielles et font peser des risques importants sur les habitants des régions touchées.

Entre vents violents, pluies intenses, orages et submersions marines près des côtes, il est essentiel d’être bien préparé face au risque de tempête.

Pour savoir quoi faire avant, pendant et après une tempête, le Groupe AGPM vous propose une feuille de route préventive spécial tempête et vents violents.

Avant la tempête : se préparer et protéger ses biens

Si une tempête est annoncée dans votre région ou votre département, il est essentiel d’adopter les bons gestes au plus tôt !

Voici une liste d’actions à réaliser si une tempête s’annonce près de chez vous.

Ranger votre mobilier d’extérieur

Ranger votre mobilier d’extérieur

Entreposez à l’abri dans un cabanon, un garage ou à l’intérieur de votre habitation votre salon de jardin, vos transats ainsi que les jouets d’extérieur volumineux susceptibles de s’envoler et de causer des dégâts.

Si vous ne pouvez pas entreposer des objets à l’intérieur de votre logement, couvrez avec une bâche solidement attachée vos biens à l’extérieur pour éviter qu’ils ne s’abîment ou ne s’envolent avec les vents violents.

Le saviez-vous ?

En cas de tempête, si votre maison est assurée avec l’assurance multirisque habitation AGPM Assurances en formule Optimo, nous garantissons les dommages matériels subis par votre mobilier de jardin, y compris les barbecues amovibles.

Réaliser un devis habitation en ligne

Mettre votre voiture, moto, vélo ou trottinette à l’abri

Si possible, garez vos véhicules (motorisés et non motorisés) dans un garage abrité et assuré. Cette protection évitera que vos véhicules soient endommagés en cas de grêle ou de chutes d’arbres dues aux vents violents par exemple.

Les dépendances et vérandas non déclarées ne sont pas garanties !

Veillez à déclarer toutes vos dépendances et extensions d’habitation de type véranda pour être assuré en cas de sinistre lié à une tempête ou un événement climatique couvert par votre assurance habitation.

Contacter un conseiller

Préparer un kit de survie

Dans le cas où la tempête dure longtemps, prévoyez un kit de survie

Dans le cas où la tempête dure longtemps, prévoyez un kit de survie composé de :

  • vos papiers d’identité ;
  • vos médicaments ;
  • une trousse de secours ;
  • une lampe torche ;
  • des vêtements chauds ;
  • des aliments en conserve ;
  • des bouteilles d’eau.

Prévoyez aussi d’avoir un téléphone chargé avec vous pour joindre les secours en cas de problème.

Vérifier vos assurances

Vérifier vos assurances

Avant de vous retrouver devant le fait accompli, vérifiez la couverture de votre assurance habitation, votre assurance auto et vos autres assurances (2-roues…) en cas de tempête.

En effet, certaines assurances ne couvrent pas les dégâts causés par les événements climatiques comme les tempêtes, les inondations ou la grêle.

Il est donc essentiel de vérifier que votre logement, votre véhicule et vos biens sont bien couverts en cas d’événement climatique tel qu’une tempête.

Optez pour la sérénité avec l’assurance habitation AGPM Assurances !

Avec le contrat d’assurance habitation AGPM Assurances, bénéficiez de la garantie tempêtes, ouragans, cyclones, grêle et neige(1) en formule STARTEO (logement de maximum 3 pièces) ou OPTIMO.

Réaliser un devis en ligne

(1) Sauf Pays d’Outre-Mer – POM. Une garantie en option « Tempêtes, ouragans, cyclones » est disponible pour les POM et doit être souscrite pour bénéficier d’une assurance pour votre logement en cas de tempête, ouragan ou cyclone selon les dispositions générales du contrat.

Fermer vos volets, portes et fenêtres

Protégez vos vitres en fermant les volets et pensez à bien fermer vos portes et fenêtres.

Fermer vos volets, portes et fenêtres

En prévision d’une tempête, il est très important que les ouvertures de votre habitation soient bien fermées pour éviter que le vent de la tempête et la pluie ne causent des dégâts à l’intérieur de votre logement.

Veillez à ce que tous les accès soient bien fermés mais toujours accessibles en cas de demande d’évacuation d’urgence.

Se renseigner sur les niveaux de vigilance météo près de chez vous

Se renseigner sur les niveaux de vigilance météo près de chez vous

Pour éviter de vous retrouver face à un événement plus violent que prévu, renseignez-vous en amont sur les risques d’intempéries de votre région et sur les niveaux de vigilance émis par Météo France.

  • Vert : pas de vigilance particulière.
  • Jaune : vigilance modérée demandée. Vous devez vous tenir informé de l’évolution de la situation en cas de pratique d’activités sensibles au risque météorologique.
  • Oragne : vigilance importante et particulière nécessaire. Des phénomènes dangereux sont prévus.
  • Rouge : vigilance absolue voire obligatoire. Des phénomènes d’intensité exceptionnelle sont prévus.
    Dans ce cas, vous devez respecter les consignes des autorités et secours.

Pendant la tempête : respecter les consignes de sécurité

Durant un épisode de tempête, il est essentiel de respecter les consignes données par les autorités et de respecter quelques actions simples.

Ne pas sortir pendant la tempête

Pendant une tempête, il est primordial que vous restiez à l’abri pour ne pas vous mettre en danger.

Que ce soit pour récupérer des objets restés dehors ou pour aller chercher vos enfants à l’école, à la crèche ou à la garderie, ne sortez sous aucun prétexte, sauf demande contraire des autorités et des secours.

Ne pas prendre la route

Ne pas prendre la route

En cas d’avis de tempête, évitez au maximum tous les déplacements à pied, en voiture, en moto ou via un autre véhicule, motorisé ou non.

En effet, le risque d’accident est très élevé du fait des forts vents ou de pluies intenses qui peuvent notamment dévier un véhicule de sa trajectoire ou briser un arbre par exemple. Pour limiter le risque d’accident, ne prenez pas la route, limitez vos déplacements et suivez strictement les consignes des autorités de votre région / département.

Ne pas tenter de rétablir l’électricité en touchant les lignes électriques

Ne pas tenter de rétablir l’électricité en touchant les lignes électriques

Les coupures d’électricité sont courantes pendant un épisode de tempête. Si vous n’avez plus d’électricité, n’essayez pas de rétablir le courant par vous-même et touchant des lignes électriques au sol dehors ou en bricolant sur votre tableau électrique.

Les équipes d’intervention du réseau national de distribution d’électricité ENEDIS sont mobilisées pour rétablir l’électricité dans les plus brefs délais.

En attendant le retour de l’électricité, utilisez des lampes à piles, des lampes dynamo ou des bougies (à garder toujours sous surveillance pour éviter les risques d’incendie accidentel).

Ne pas aller près du front de mer

Ne pas aller près du front de mer

Les vagues qui s’écrasent sur le bord de mer sont fascinantes… mais aussi dangereuses !

Pendant un épisode de tempête, ne vous rendez pas près du front de mer car le risque de submersion marine aussi appelé « vagues-submersion » est très important.

L’élévation du niveau de la mer pendant une tempête peut fragiliser voire endommager les structures du bord de mer et causer des accidents mortels.

Les numéros utiles à retenir pour votre sécurité

  • Le numéro de votre mairie (disponible sur internet)
  • 112 : numéro d'appel d'urgence européen unique
  • 18 : numéro d’urgences sapeurs-pompiers
  • 15 : SAMU
  • 17 : gendarmerie / police

Après la tempête : rester prudent et faire le bilan des dégâts

Après un avis de tempête, il est important de rester alerte et de ne pas agir dans la précipitation. Voici quelques conseils à suivre après une tempête.

Attendre les consignes des autorités et des secours avant d’agir

Vous avez l’impression que la météo s’améliore ? Même si vous constatez que l’épisode climatique de tempête semble faiblir voire s’être arrêté, attendez les consignes des autorités officielles pour sortir de chez vous et reprendre vos activités.

Suivez les consignes données pour ne pas vous mettre en danger et gérer au mieux l’après tempête.

Ne pas toucher les lignes haute tension qui ont pu s’effondrer

Ne pas toucher les lignes haute tension qui ont pu s’effondrer

Après une tempête, des lignes haute tension peuvent s’être effondrées sur la route ou dans votre jardin. Comme pendant la tempête, ne tentez pas de rétablir l’électricité vous-même.

Contactez les autorités locales pour signaler le problème et attendez le passage d’une équipe spécialisée qui rétablira l’électricité en toute sécurité.

Ne pas se mettre en danger pour déblayer des routes ou des chemins

Ne pas se mettre en danger pour déblayer des routes ou des chemins

Si des arbres sont tombés sur la route, sur un chemin près de chez vous ou dans votre jardin, ne vous mettez pas en danger en tentant de déblayer le passage. Pour éviter tout risque d’accident et de blessure, attendez l’intervention d’une équipe professionnelle.

Le pompiers et autres services spécialisés sont habilités à réaliser le dégagement des voies en toute sécurité.

Le + de l’assurance habitation AGPM Assurances

Des arbres et arbustes plantés en pleine terre ont été cassés ou abattus par la tempête ?

Le contrat d’assurance habitation AGPM Assurances prend en charge les frais d’abattage, de tronçonnage, d’essouchage, d’élagage et de déblaiement des arbres et arbustes en pleine terre dont vous êtes propriétaire.

Réaliser un devis habitation en ligne

Ne pas toucher les animaux blessés ou morts pendant la tempête

Les événements climatiques comme les tempêtes font beaucoup de victimes collatérales telles que des animaux.

Si vous trouvez un animal mort ou blessé près de chez vous ou sur la route, ne le touchez pas, même s’il s’agit d’un animal de compagnie que vous connaissez.

Contactez les services municipaux et/ou les services vétérinaires pour intervenir auprès de l’animal.

Constater les dégâts et contacter votre assureur

Constater les dégâts et contacter votre assureur

Si votre habitation a fait les frais de dégâts à la suite du passage de la tempête, contactez dans les plus brefs délais votre assureur.

Prenez des photos des dégâts et suivez les instructions données par votre conseiller.

Dans la plupart des cas, un expert programmera un passage pour constater les dégâts déclarés.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez déclarer votre sinistre directement dans votre Espace Personnel !

(1)Sauf Pays d’Outre-Mer – POM. Une garantie en option « Tempêtes, ouragans, cyclones » est disponible pour les POM et doit être souscrite pour bénéficier d’une assurance pour votre logement en cas de tempête, ouragan ou cyclone selon les dispositions générales du contrat.