Calculez votre taux d'alcoolémie

Alcool au volant
Les effets de l'alcool sur le comportement et les réflexes du conducteur sont toujours dangereux.

Vous trouverez sur cette page les informations concernants ces effets ainsi qu'un petit programme vous permettant de calculer votre alcoolémie.


L'alcool et la Loi

Le taux maximal d'alcoolémie toléré au volant est de 0,49g/l de sang (soit 0,24 mg par litre d'air expiré).

Désormais, un automobiliste dont le taux d'imprégnation alcoolique serait supérieur ou égal à 0,5g/l et inférieur à 0,8g/l se verra retirer 6 points du permis de conduire et encourt une amende pouvant atteindre 750 €.
Elle peut être forfaitaire à 135 €, minorée à 90 €, majorée à 375 € .

A partir de 0,8g/l, les conducteurs commettent un délit.

Ils sont alors passibles de peines beaucoup plus lourdes : suspension de permis, retrait de 6 points du permis,....).

Les risques d'accidents

DIFFERENCE PAR RAPPORT A UNE PERSONNE N'AYANT PAS BU
Taux d'alcoolémie
Multiplication du risque d'accident
0,5g./litre
x 2
Effets
Modification significative des reflexes et du comportement
Taux d'alcoolémie
Multiplication du risque d'accident
0,7g./litre
x 5
Effets
Aggravation de ces anomalies
Taux d'alcoolémie
Multiplication du risque d'accident
0,8g./litre
x 10
Effets
Aggravation de ces anomalies
Taux d'alcoolémie
Multiplication du risque d'accident
1,2g./litre
x 35
Effets
Début de l'ivresse
Taux d'alcoolémie
Multiplication du risque d'accident
2g./litre
x 80
Effets
Ivresse confirmée
Taux d'alcoolémie
Multiplication du risque d'accident
3g./litre
N.C.
Effets
Risque de Coma
Taux d'alcoolémie
Multiplication du risque d'accident
5g./litre
N.C.
Effets
Risque de Mort

Les effets de l'alcool

La sensation du risque n'apparaît pas tout de suite.
Certains n'ont conscience d'avoir dépassé les seuils autorisés que lorsqu'ils notent des changements dans leur comportement.
D'autres pensent avoir bu " raisonnablement " ou " normalement ".

Toutefois, ils font courir un risque considérable non seulement à eux-mêmes mais aussi aux autres.

La progression du risque est dramatique, les conducteurs qui ont dépassé les limites sont 2 à 3 % en moyenne dans la circulation et sont impliqués dans :

  • 6% des infractions verbalisées (stops ou feux rouges " grillés "...)
  • 10 % des accidents uniquement mat ériels
  • 20% des accidents corporels, pour lesquels un contr ôle d'alcoolémie a été effectué
  • Ils sont également impliqués dans 40% des accidents mortels (soit dans la mort de 3600 personnes chaque année ! )

Les trois-quarts des accidents constatés, occasionnés par des conducteurs alcoolisés, ont lieu de nuit
Le sur-risque de l'alcool y est donc encore plus net que de jour en regard de ces chiffres puisque la nuit ne représente que 20% du volume de circulation.

On estime que la durée moyenne du temps de réaction dans des conditions normales est évaluée à une seconde environ.
En cas d'alcoolémie même légère, le temps de réaction atteint environ 1,5 seconde.Ainsi, un véhicule roulant à 90 km/h parcourt 25 mètres en une seconde et 37 mètres en 1,5 seconde.

Ce sont ces 12 mètres qui peuvent sauver une vie !


Simulation du taux d'alcoolémie

Alcootest
Pour une route plus sûre, simulez votre taux d'alcoolémie, comprennez les effets de la consommation d'alcool sur la conduite et son influence directe sur les facteurs de risques mortels...






Les taux d'alcool

Alcool au volant
Un verre de vin = un verre de bière = un whisky = 10gr. d'alcool.

Pour un individu d'un poids de 70 à 75 Kg cela représente déjà 0,15 gr./litre.

Au-delà de deux verre vous êtes déjà à la limite légale et vos reflexes sont atténués



Pour calculer votre alcoolémie, plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

  • Le sexe
  • Le nombre de verres d'alcool
  • Le poids
  • Si vous avez bu à jeun ou pendant un repas

Imprimer la fiche conseil

Retour aux fiches
AGPM Assurance Epargne Santé Prévoyance
Fiche téléchargée sur le site : www.agpm.fr