Aller au contenu
Contrat Objectif Prévoyance

Contrat Objectif Prévoyance

Un contrat “décès-invalidité-incapacité“ qui vous couvre en toutes circonstances.

Le contrat "Objectif Prévoyance" est un contrat “décès-invalidité-incapacité“ qui vous couvre dans le monde entier, 24h/24 toute l’année et pour tous les risques de la vie professionnelle et privée.

Les + du contrat "Objectif Prévoyance"

  • • Couverture immédiate en cas d’accident sans délai de carence

  • • Aide immédiate en cas de décès pouvant atteindre 7 625€, versée au bénéficiaire sous 48h

  • • Assistance aux personnes 24h/24 dans le monde entier

  • • Soutien moral et administratif

  • Une garantie décès* : versement d’un capital au bénéficiaire de votre choix (conjoint, enfants, proches) en cas de décès par maladie ou accident.

  • Une garantie invalidité absolue et définitive (IAD)* : versement d’un capital si vous vous trouvez définitivement inapte à exercer toute activité professionnelle.

  • Une garantie incapacité permanente par accident (IP-A)* : versement d’un capital si vous souffrez de séquelles suite à un accident.

  • Une garantie hospitalisation* : versement d’indemnités journalières de 11€ à 50€, en cas d’hospitalisation (suite à un accident ou une maladie).

  • Des garanties d’assistance* :

    • • Assistance en mission, à plus de 50 Km de votre domicile ou lieu d’affectation ;
    • • Prise en compte de votre rapatriement en cas de décès de l’un de vos proches ;
    • • Prise en charge du voyage aller-retour d’un proche à votre chevet si vous êtes rapatrié et hospitalisé suite à accident.

* Selon les conditions prévues aux dispositions générales

En cas de stress post-traumatique

Prise en compte de blessures psychiques suite à un évènement survenu en OPEX, MCD ou lors d’une intervention armée de lutte contre un acte de terrorisme.

Lors de ma mission, j’ai vécu un évènement traumatisant qui a généré un PTSD.

« A mon retour d’OPEX en Centrafrique, j’ai souffert de stress post-traumatique durant plusieurs mois.
Je partais dans des colères noires, je ne maîtrisais plus mes émotions et cela impactait gravement ma vie familiale.
Le dépassement d’honoraires de mes séances chez le psychiatre a été pris en charge, et ce, pendant les deux années suivant mon retour.
J’ai pu retrouver un équilibre dans mon quotidien, grâce à l’accompagnement de professionnels. »

Marie, 34 ans, mariée, deux enfants

En cas de réforme

Un capital insertion Versement immédiat et en une seule fois d’un capital d’un montant de 25 000€.

Une aide au logement Si vous devez quitter votre logement en enceinte militaire, vous percevrez pendant un an au plus, une indemnité mensuelle correspondant au montant de votre loyer et plafonnée à 400€.

En cas de reconversion

Une garantie reconversion des militaires Le Groupe AGPM accompagne les militaires en activité de service, réformés pour assurer leur retour à l’emploi

Une garantie reconversion des conjoints La garantie Reconversion des Militaires est extensible à leurs conjoints ou partenaires lors du décès ou de l’IAD d’un militaire suite à une maladie ou à un accident en et hors service.

En cas de mission

Une Option Spéciale Mission (OSM) La garantie OSM vous permet de booster vos capitaux décès-invalidité-incapacité, ainsi que vos indemnités journalières suite à hospitalisation, pendant toute la durée de la mission.

  • • Majoration des capitaux décès-invalidité-incapacité pendant toute la durée de la mission.
  • • Indemnité journalière hospitalisation
    • - 100€ par jour d’hospitalisation.
    • - 50€ par jour de convalescence.
  • • Assistance rapatriement
    • Prise en compte du retour anticipé en cas d'hospitalisation imprévue de plus de 5 jours du conjoint ou d’un enfant et que le militaire soit en mission depuis plus d'un mois.

J’ai un accident en mission, mes frais d’hospitalisation à l’étranger sont pris en charge.

« Lors d’une opération à l'étranger, j’ai dû être hospitalisé d’urgence suite à une fracture du tibia. Tous les frais médicaux et d’hospitalisation ont été pris en charge par IMA.
La période de convalescence de quatre semaines que j’ai dû subir a été compensée par une indemnité journalière de 50€. J’ai pu reprendre mon poste sans avoir été inquiété par les frais liés à mon accident. »

Paul, 25 ans, célibataire